École des pêches et de l'aquaculture du Québec

LE CÉGEP DE LA GASPÉSIE ET DES ÎLES REÇOIT PRÈS DE 450 000 $ DU CRSNG

Le Cégep de la Gaspésie et des Îles, par l’entremise de ses centres collégiaux de transfert de technologie (CCTT), obtient des subventions totalisant 449 404 $ du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), par le biais du programme d’innovation dans les collèges et la communauté (ICC).

Les subventions ICC regroupent plusieurs domaines et elles sont accordées par voie de concours à des collèges pour renforcer leur capacité de recherche appliquée, mener des activités de recherche appliquée et de transfert de technologie au profit des entreprises. Le Cégep de la Gaspésie et des Îles s’est démarqué au niveau du programme d’acquisition d’outils et d’instruments de recherche appliquée (OIRA). Les subventions OIRA, visent à appuyer l’achat d’appareils et d’installations de recherche afin de favoriser et d’améliorer la capacité des collèges d’entreprendre des travaux de recherche appliquée ainsi que des activités d’innovation et de formation en collaboration avec des entreprises locales.

Les trois subventions reçues sont les suivantes :

1-     Le Cégep reçoit 149 602 $ pour l’achat d’appareils pour la recherche sur la production de biomasse marine industrielle. 

Merinov-CCTT des pêches du Cégep, réalise une gamme d'activités scientifiques et techniques contribuant à l'innovation, à la compétitivité et au développement durable de l'industrie québécoise de la pêche et de l'aquaculture. Dix appareils minutieusement sélectionnés font l'objet de la présente subvention, incluant par exemple une caméra adaptée aux engins de pêche en eaux profondes, des sondes mesurant le courant que subissent des structures en mer, un autoclave pour stériliser du matériel de laboratoire nécessaire à la diversification du potentiel aquacole, etc.

2-     Le CRSNG accorde 150 000 $ pour l’achat d’instrumentsde recherche appliquée en transformation bioalimentaire.

La modernisation de certains équipements est essentielle au maintien de l’offre de service et à la mise en oeuvre du service d'accueil des industriels au Centre de Gaspé de Merinov et à l'usine pilote à l'École des pêches et de l’aquaculture du Québec à Grande-Rivière. Cette subvention va permettre de se doter d'équipements de pointe pour la stérilisation (un autoclave adapté aux besoins de petites et microentreprises) et le conditionnement des produits alimentaires marins frais (operculeuse avec conditionnement en atmosphère protectrice).

3-     Un montant de 149 802 $ est accordé pour l’instrumentation d'une plate-forme expérimentale d'un microréseau en vue d'émuler le comportement électrodynamique d'un réseau autonome

L'objectif général de ce projet d'acquisition d'outils et d'instruments est de compléter l'instrumentation du microréseau du TechnoCentre éolien-CCTT en énergie éolienne, par la mise en place des équipements nécessaires à l'émulation de profils de variation des charges électriques typiques connectées à un réseau autonome, comme les communautés isolées ou les projets miniers hors du réseau électrique.

« Ces investissements aident les entreprises à tirer parti des personnes de talent dans les collèges canadiens afin de favoriser l’innovation. Au bout du compte, l’objectif est de renforcer la capacité des collèges d’aider les entreprises à innover, ce qui stimule l’économie et contribue à la formation de la prochaine génération de scientifiques et d’ingénieurs. » a indiqué, Janet Walden, Chef des opérations du CRSNG

Le Cégep compte présentement trois centres collégiaux de transfert de technologie (CCTT) dont deux en technologie  soit le TechnoCentre éolien-CCTT en énergie éolienne et Merinov-CCTT des pêches, et un en pratiques sociales novatrices, le CIRADD-CCTT-PSN. De plus, le Cégep est partenaire dans un centre d’innovation en formation à distance, le CIFAD et un centre d’étude et de développement en innovation technopédagogique, le CÉDIT. Les retombées sur la formation collégiale se concrétisent, en grande partie, grâce à la qualité et la quantité des retombées que ses centres de recherche et d’étude à la suite de leurs activités de recherche, de transfert technologique, d'aide technique, de veille, de diffusion, et de partenariats avec le milieu qui y sont effectués.

Rappelons que le Cégep de la Gaspésie et des Îles a été classé 2e au Québec pour sa performance en recherche et développement par RE$EARCH Infosource Inc. dans son palmarès Canada's Top 50 Research Colleges 2013 paru en novembre dernier.


Publié le 2 juin 2014, dans la catégorie École des pêches et de l’aquaculture du Québec