École des pêches et de l'aquaculture du Québec

LE CÉGEP DE LA GASPÉSIE ET DES ÎLES REÇOIT UN STAGIAIRE MEXICAIN À SON CENTRE DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIE EN PÊCHES-MERINOV

Le Cégep de la Gaspésie et des Îles accueille M. Francisco Javier Pérez Ramirez, étudiant de l’Université technologique de Queretaro en ingénierie des processus et des opérations industrielles, pour un stage de trois mois au Centre de transfert de technologie (CCTT) des pêches Merinov. Monsieur Pérez Ramirez participera, entre autres, à la réalisation d’un projet d’immobilisation dans le cadre d’une recherche concernant la transformation des algues.

Le Cégep de la Gaspésie et des Îles est impliqué dans un groupe de travail Québec-Mexique par le biais d’un projet octroyé par le Ministère des Relations internationales et de la Francophonie. Cette participation permet de créer des liens et de concrétiser le développement de programmes spécifiques en coopération éducative, scientifique et technique. D’ailleurs, l’accueil de ce stagiaire de l’Université technologique de Queretero (UTEQ)  se réalise dans le cadre de l’accord de coopération survenue entre les deux institutions en décembre 2012.

Soulignons qu’à l’automne, toujours en lien avec cette entente, un enseignant en Maintenance industrielle de l’UTEQ, M. José de Jesús Alegría Cerda, a réalisé un stage de recherche au TechnoCentre éolien. 


Publié le 3 février 2015, dans la catégorie École des pêches et de l’aquaculture du Québec

63 élèves du secondaires visitent l'EPAQ à Grande-Rivière

Ce sont plus d’une soixantaine d’élèves des écoles secondaires Mgr Sévigny de Chandler et Du Littoral de Grande-Rivière qui ont visité mardi dernier l’École des pêches et de l’aquaculture du Québec (ÉPAQ) à Grande-Rivière.

Pendant leur visite, ils ont exploré les cours de formation générale que sont français, philosophie, anglais, éducation physique, de même que les cours complémentaires. Les élèves ont assisté à une simulation de cours en classe mais ont aussi expérimenté le télé-enseignement.

Cette visite a permis aux étudiants de mieux comprendre la composition des horaires au collégial et de se familiariser avec les cours de formation générale.

La visite s’est terminée avec un dîner à la cafétéria.

Rappelons qu’à l’automne prochain, les formations en pêche seront disponibles à l’ÉPAQ soit Mécanique marine, Pêche professionnelle, Aquaculture et Transformation des produits aquatiques. Seront également offerts : Soins infirmiers, Comptabilité et gestion, Sciences humaines et Tremplin DEC. Des nouveautés sont aussi proposées en classe virtuelle : Informatique, Bureautique et Administration générale. Le programme technique en Tourisme fera aussi partie de l’offre de formation grâce à une collaboration avec le Cégep de Matane.

Les élèves peuvent s’inscrire dans les programmes de l’ÉPAQ à compter du 28 janvier sur le site du Service régional d’admission au collégial de Québec (SRACQ).


Publié le 19 janvier 2015, dans la catégorie École des pêches et de l’aquaculture du Québec

L’ÉPAQ PRÉSENTE SES VIDÉOS PROMOTIONNELLES

L’École des pêches et de l’aquaculture du Québec (ÉPAQ) est heureuse de présenter ses nouvelles vidéos promotionnelles, mettant en vedette ses formations en Aquaculture, Transformation des produits aquatiques, Mécanique marine et Pêche professionnelle.

Ces outils sont la continuité du travail amorcé par l’ÉPAQ et le Cégep de la Gaspésie et des Îles pour augmenter le nombre d’étudiants. En effet, ils font partie intégrante de la stratégie de relance de l’école. « Les images sont superbes et nous sommes convaincus qu’elles permettront d’attirer de nouveaux étudiants dans nos programmes. Je tiens à remercier toutes les personnes qui ont pris part au projet. Nous pouvons être fiers du résultat », a mentionné la directrice de l’ÉPAQ, Madame Isabelle Jalbert.

Les vidéos ont été présentées ce matin aux étudiants et au personnel de l'École. Elles sont disponibles à l’adresse suivante : http://www.youtube.com/playlist?list=PL7F2OvHlGDPHcTZuOK7hNc3-2VqWIszCm

L’ÉPAQ et le Cégep de la Gaspésie et des Îles souhaitent remercier toutes les personnes qui ont contribué au succès de ce projet.


Publié le 18 décembre 2014, dans la catégorie École des pêches et de l’aquaculture du Québec

Le Cégep de la Gaspésie et des Îles classé au 4e rang des collèges canadiens et 1er au Québec pour son expertise en recherche

Le 22 octobre dernier, le Cégep de la Gaspésie et des Îles apprenait par voie de communiqué que le RE$EARCH Infosource Inc. le classait au 4e rang des 50 collèges canadiens qui se démarquent au niveau de la recherche (Canada's Top 50 Research Colleges 2013). Au Québec, c’est la première place que le collège occupe.

Le Cégep de la Gaspésie et des Îles dispose de trois centres collégiaux de transfert de technologique (CCTT) soit le Centre d’initiation à la recherche et d’aide au développement durable (CIRADD-CCTT PSN), le CCTT en énergie éolienne (TechnoCentre éolien) et Merinov-CCTT des pêches. Les étudiants bénéficient de la présence de ces institutions de recherche dans le cadre de leur formation collégiale et même lors de leur arrivée sur le marché du travail.

« Nous sommes fiers d’offrir à nos étudiants un enseignement de qualité et un milieu de recherche des plus stimulants. Notre expertise profite à toute la région et même au-delà », a mentionné le directeur général du Cégep, M. Yves Galipeau.

Mentionnons que l’an dernier, le Cégep de la Gaspésie et des Îles s’était placé au 10e rang des collèges canadiens et au 4e rang au Québec. Il s’agit dont d’une belle progression pour le collège.


Publié le 27 octobre 2014, dans la catégorie École des pêches et de l’aquaculture du Québec

LANCEMENT DU NOUVEAU SITE INTERNET DE L’ÉCOLE DES PÊCHES ET DE L’AQUACULTURE DU QUÉBEC

L’École des pêches et de l’aquaculture du Québec (ÉPAQ)  met en ligne aujourd’hui une refonte de son site Internet. Affichant une nouvelle image, jeune et dynamique, ce site Internet mise sur un nouveau visuel intégrant davantage de photos des programmes et présentant une meilleure architecture de l’information. Vous pouvez le consulter au www.epaq.qc.ca

Plus convivial que l’ancien site, celui-ci donne une information complète sur les programmes et les services de l’École. Avec un nouvel outil de recherche intégrée, les futurs étudiants, les étudiants actuels, les parents, les conseillers d’orientation et la population qui utilisent les services du Cégep seront mieux outillés pour obtenir l’information recherchée.

La section sur la Formation continue a été bonifiée avec l’ajout des offres de formation et le calendrier des activités. De plus, une section consacrée à l’Industrie a été ajoutée au site. Elle présente les nouvelles du milieu ainsi que les offres d’emploi disponibles.

Le site Internet est l’outil de promotion principal de l’ÉPAQ dans ses différentes activités d’information et de recrutement. L’ÉPAQ débute d’ailleurs prochainement sa tournée de promotion dans les différentes écoles du Québec par une présence dans des salons, des ateliers et des stands. Ces actions se dérouleront tout au long de l’automne.

Le site Internet sera en constante évolution afin de répondre aux besoins des navigateurs. Dès l’automne, une version mobile sera disponible.


Publié le 3 septembre 2014, dans la catégorie École des pêches et de l’aquaculture du Québec

LE CÉGEP DE LA GASPÉSIE ET DES ÎLES REÇOIT PRÈS DE 450 000 $ DU CRSNG

Le Cégep de la Gaspésie et des Îles, par l’entremise de ses centres collégiaux de transfert de technologie (CCTT), obtient des subventions totalisant 449 404 $ du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), par le biais du programme d’innovation dans les collèges et la communauté (ICC).

Les subventions ICC regroupent plusieurs domaines et elles sont accordées par voie de concours à des collèges pour renforcer leur capacité de recherche appliquée, mener des activités de recherche appliquée et de transfert de technologie au profit des entreprises. Le Cégep de la Gaspésie et des Îles s’est démarqué au niveau du programme d’acquisition d’outils et d’instruments de recherche appliquée (OIRA). Les subventions OIRA, visent à appuyer l’achat d’appareils et d’installations de recherche afin de favoriser et d’améliorer la capacité des collèges d’entreprendre des travaux de recherche appliquée ainsi que des activités d’innovation et de formation en collaboration avec des entreprises locales.

Les trois subventions reçues sont les suivantes :

1-     Le Cégep reçoit 149 602 $ pour l’achat d’appareils pour la recherche sur la production de biomasse marine industrielle. 

Merinov-CCTT des pêches du Cégep, réalise une gamme d'activités scientifiques et techniques contribuant à l'innovation, à la compétitivité et au développement durable de l'industrie québécoise de la pêche et de l'aquaculture. Dix appareils minutieusement sélectionnés font l'objet de la présente subvention, incluant par exemple une caméra adaptée aux engins de pêche en eaux profondes, des sondes mesurant le courant que subissent des structures en mer, un autoclave pour stériliser du matériel de laboratoire nécessaire à la diversification du potentiel aquacole, etc.

2-     Le CRSNG accorde 150 000 $ pour l’achat d’instrumentsde recherche appliquée en transformation bioalimentaire.

La modernisation de certains équipements est essentielle au maintien de l’offre de service et à la mise en oeuvre du service d'accueil des industriels au Centre de Gaspé de Merinov et à l'usine pilote à l'École des pêches et de l’aquaculture du Québec à Grande-Rivière. Cette subvention va permettre de se doter d'équipements de pointe pour la stérilisation (un autoclave adapté aux besoins de petites et microentreprises) et le conditionnement des produits alimentaires marins frais (operculeuse avec conditionnement en atmosphère protectrice).

3-     Un montant de 149 802 $ est accordé pour l’instrumentation d'une plate-forme expérimentale d'un microréseau en vue d'émuler le comportement électrodynamique d'un réseau autonome

L'objectif général de ce projet d'acquisition d'outils et d'instruments est de compléter l'instrumentation du microréseau du TechnoCentre éolien-CCTT en énergie éolienne, par la mise en place des équipements nécessaires à l'émulation de profils de variation des charges électriques typiques connectées à un réseau autonome, comme les communautés isolées ou les projets miniers hors du réseau électrique.

« Ces investissements aident les entreprises à tirer parti des personnes de talent dans les collèges canadiens afin de favoriser l’innovation. Au bout du compte, l’objectif est de renforcer la capacité des collèges d’aider les entreprises à innover, ce qui stimule l’économie et contribue à la formation de la prochaine génération de scientifiques et d’ingénieurs. » a indiqué, Janet Walden, Chef des opérations du CRSNG

Le Cégep compte présentement trois centres collégiaux de transfert de technologie (CCTT) dont deux en technologie  soit le TechnoCentre éolien-CCTT en énergie éolienne et Merinov-CCTT des pêches, et un en pratiques sociales novatrices, le CIRADD-CCTT-PSN. De plus, le Cégep est partenaire dans un centre d’innovation en formation à distance, le CIFAD et un centre d’étude et de développement en innovation technopédagogique, le CÉDIT. Les retombées sur la formation collégiale se concrétisent, en grande partie, grâce à la qualité et la quantité des retombées que ses centres de recherche et d’étude à la suite de leurs activités de recherche, de transfert technologique, d'aide technique, de veille, de diffusion, et de partenariats avec le milieu qui y sont effectués.

Rappelons que le Cégep de la Gaspésie et des Îles a été classé 2e au Québec pour sa performance en recherche et développement par RE$EARCH Infosource Inc. dans son palmarès Canada's Top 50 Research Colleges 2013 paru en novembre dernier.


Publié le 2 juin 2014, dans la catégorie École des pêches et de l’aquaculture du Québec

GALA DU MÉRITAS ANNUEL À L’ÉPAQ

Le 23 mai dernier, se tenait à la Vieille Usine de l’Anse-à-Beaufils, le gala Méritas annuel de l’ÉPAQ où sont remises les bourses d’excellence aux étudiants des divers programmes. À cette occasion, le départ des finissants a également été souligné. Les étudiants s’étant distingués lors de leur formation collégiale ont reçu différentes bourses.

Voici les cinq récipiendaires de ces bourses pour l’année 2013-2014 :

Bourse de l’Association des crabiers gaspésiens.
Bourse de 500 $
Finissant en Mécanique marine : Joseph Larochelle, de Montréal.

Bourse de la Ville de Grande-Rivière et des employés de soutien de l’ÉPAQ
Bourse de 350 $.
Excellence académique en Tremplin DEC : Amélie Delarosbil, de Paspébiac.

Bourses du Syndicat des enseignants de l’EPAQ
Bourses de 300 $.
Personnalité de l’année en Tremplin DEC : ex aequo  Scott Sutton et Samuel Lagacé, tous deux de Chandler.

Bourse « Mon français, je le soigne », du Syndicat des professionnels du Cégep de la Gaspésie et des Îles
Bourse de 300 $.
Amélioration de la qualité de la langue : Jennifer Cyr, de Pabos.

L’ÉPAQ tient à féliciter tous les récipiendaires et à remercier de leur présence les généreux donateurs soit MM. Charles Cyr, conseiller municipal de la Ville de Grande-Rivière; Rodrigue Moreau, du Syndicat des employés de soutien de l’ÉPAQ; Mmes Linda Cauvier, du Syndicat des enseignants de l’ÉPAQ et Diane Gariépy, du Syndicat des professionnels du Cégep de la Gaspésie et des Îles.


Publié le 29 mai 2014, dans la catégorie École des pêches et de l’aquaculture du Québec

le cégep de la gaspésie et des îles investit dans L'EPAQ

Gaspé, le 30 avril 2014. – Le directeur par intérim de l'École des pêches et de l'aquaculture du Québec (ÉPAQ), monsieur Louis Bujold, accompagné de la préfet de la MRC du Rocher-Percé, madame Diane Lebouthillier, le maire de Grande-Rivière, monsieur Bernard Stevens et de la maire de Chandler, madame Louisette Langlois, a indiqué en conférence de presse que le Cégep allait de l'avant dans ces projets pour l'ÉPAQ.

Au cours des derniers mois, le Cégep de la Gaspésie et des Îles a procédé à la mise en place d'une offre de formation rehaussée à l'ÉPAQ. En effet, les personnes intéressées peuvent s'inscrire au DEC en Aquaculture ou en Transformation des produits aquatiques, et cheminer par module. Ainsi, lorsqu'un module est complété, l'étudiant peut se diriger vers le marché du travail, mais celui qui désire terminer tous les modules pourra éventuellement obtenir son diplôme d'études collégiales (DEC) s'il a également complété ses cours de formation générale. Les conditions d'admission sont les mêmes que pour le programme technique.

Les programmes de Soins infirmiers, Sciences humaines et l'option Tremplin DEC se poursuivent en plus des formations dans le domaine des pêches et de l'aquaculture. Notons également que si un étudiant souhaite s'inscrire en Comptabilité et gestion en formation à distance, l'ÉPAQ peut offrir des facilités, par exemple mettre de l'équipement informatique à sa disposition.

Le Service de formation continue va également de l'avant avec des formations qui répondent aux besoins de l'industrie. En effet, suite à une rencontre menée en novembre 2011, l'ÉPAQ a ajusté son offre à la suite des recommandations de l'industrie. La nouvelle formule a porté des fruits alors que 104 formations ont été offertes en 2013-2014, comparativement à 68 en 2012-2013. C'est donc dire que l'équipe de l'ÉPAQ travaille de concert avec la communauté.

De leur côté, les élus souhaitent appuyer le Cégep de la Gaspésie et des Îles dans sa démarche, mais aussi inviter la population à profiter des installations de l'ÉPAQ pour leur formation. « L'ÉPAQ est un atout important pour le développement de notre municipalité et nous sommes heureux de constater que nos jeunes répondent bien et qu'ils décident de poursuivre leur formation dans leur ville », a indiqué le maire de Grande-Rivière, monsieur Bernard Stevens. Pour la préfet de la MRC du Rocher-Percé, madame Diane Lebouthillier, il est clair que l'éducation est un atout de premier ordre pour une population : « Pouvoir compter sur un établissement d'enseignement supérieur sur notre territoire est un atout pour une MRC, autant pour la rétention et l'avenir de nos jeunes, mais également pour le développement de nos entreprises ». Enfin, de son côté, la maire de Chandler, madame Louisette Langlois, affirme que le dynamisme d'une ville passe par la rétention des jeunes : « Nous vivons dans des années de baisse démographique et notre région est grandement touchée par ce phénomène. L'ÉPAQ offre à nos jeunes de s'inscrire dans des programmes populaires, en plus de leur offrir d'excellentes perspectives d'emploi dans les programmes techniques et professionnels ».

Notons que l'ÉPAQ est présente dans son milieu depuis maintenant 65 ans et le Cégep de la Gaspésie et des Îles continuera de desservir la population de la MRC du Rocher-Percé, de la région et même d'ailleurs en proposant une offre de formation des plus intéressantes.


Publié le 5 mai 2014, dans la catégorie École des pêches et de l’aquaculture du Québec

L'Épreuve uniforme de français : taux de réussite excellent !

 Les étudiants du Cégep de la Gaspésie et des Îles ayant fait l’épreuve uniforme de français en décembre 2013, ont réussi leur examen dans une moyenne au dessus de celle du réseau collégial.

Ce sont 93 % des étudiants du Cégep de la Gaspésie et des Îles ayant fait l’épreuve uniforme de français en décembre 2013, qui ont réussi leur examen. Il s’agit d’une moyenne de réussite au-delà du taux moyen du réseau collégial qui était de 83 % pour l’année 2012-2013, selon le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie.

Les résultats par campus :

ü  Campus de Gaspé (secteur francophone) :          

96 élèves sur 104 ont réussi, soit un taux de 92 % de réussite

ü  Campus des Îles-de-la-Madeleine :                   

9 élèves sur 9 ont passé l’examen avec succès, soit 100 % de réussite

ü  École des pêches et de l’aquaculture du Québec :          

Les cinq élèves qui se sont présentés à l’examen l’ont réussi, soit 100 % des élèves.

ü  Campus de Carleton-sur-Mer :               

Ce sont 77 des 83 étudiants qui ont réussi l’examen, soit 93 %.

Le Cégep de la Gaspésie et des Îles tient à féliciter ses étudiants pour ces résultats exceptionnels. Cette performance démontre bien la qualité de l’enseignement offerte dans tous les campus.

La réussite de l’épreuve uniforme est obligatoire pour l’obtention du diplôme d’études collégiales. 


Publié le 14 avril 2014, dans la catégorie École des pêches et de l’aquaculture du Québec

L’ÉPAQ participe à la Semaine des sciences

Le 25 mars à l’École polyvalente Mgr Sévigny de Chandler et le 27 mars à l’École secondaire du Littoral se tenait une journée d’activités pédagogiques dans le cadre de la Semaine nationale des sciences et de la technologie. Pour l’occasion, l’ÉPAQ proposait un atelier sur les sciences aquacoles et de transformation des aliments.

Les ateliers avaient pour objectif de faire découvrir les sciences à travers les métiers, les formations techniques et les modules de formation offerts à l'ÉPAQ et de susciter l'intérêt pour les sciences aquatiques et de transformation alimentaire.

L’équipe de l’ÉPAQ a mis à la disposition des élèves du matériel pour leur faire vivre des expériences, par exemple, il y avait des microalgues et macroalgues vivantes, différents organismes conservés tels oeufs de morue, larves de homard (stade IV) et alevins de truites et plusieurs coquilles de différentes espèces de mollusques. De plus, les élèves pouvaient découvrir plusieurs équipements tels des lanternes pour l'aquaculture des pétoncles, des collecteurs de moules, un filet à phytoplancton, etc. Des livres et une vidéo d'activités aquacoles étaient également mis à leur disposition. Autant de découvertes pour ces jeunes!

En transformation des produits aquatiques, étaient présentées différentes algues comestibles sous différents textures, soit naturelle, en gelée ou en poudre. D’ailleurs, les élèves ont pu constater que ces produits pouvaient même se retrouver dans les ingrédients de produits alimentaires de tous les jours, comme la crème glacée. Des outils scientifiques utilisés dans ce domaine étaient également en démonstration, tel un analyseur de l'activité de l'eau dans les aliments.

Les élèves ont semblé très satisfaits de leur journée et se sont montrés étonnés de toutes les découvertes qu’ils ont faites.

Les activités s’adressaient à tous les niveaux, c’est donc dire que l’équipe de l’ÉPAQ a accueilli des élèves de la première à la cinquième secondaire. C’est toujours un plaisir pour les chercheurs et les enseignants d’être en contact avec la clientèle jeune et de leur partager leur passion. L’ÉPAQ remercie les organisateurs de l’événement pour leur invitation.


Publié le 2 avril 2014, dans la catégorie École des pêches et de l’aquaculture du Québec