École nationale d’aérotechnique

Pascal Désilets du CTA élu président du CA du réseau Trans-tech

Pascal Désilets du CTA élu président du CA du réseau Trans-tech

Le directeur général du Centre technologique en aérospatiale (CTA), Pascal Désilets, a été élu président du conseil d’administration (CA) du Réseau Trans-tech, qui regroupe les centres collégiaux de transfert de technologie et d’innovation sociale (CCTT) associés aux cégeps du Québec.

Le CTA est un CCTT associé au cégep Édouard-Montpetit situé sur le campus de son École nationale d’aérotechnique (ÉNA) à Saint-Hubert. Depuis la nomination de Pascal Désilets à titre de directeur général il y a dix ans, le CTA a décuplé son chiffre d’affaires en plus d’investir près de 18 millions de dollars en infrastructures de recherche pour les matériaux composites, l’avionique, la métrologie, les opérations aériennes et l’usinage. Le CTA mène chaque année plus de 200 projets avec une cinquantaine de partenaires, dont une majorité de PME.

Pascal Désilets est membre du chantier innovation d’Aéro Montréal et du conseil d’administration du Consortium de recherche et d’innovation en aérospatiale au Québec (CRIAQ). Il a reçu en 2011 le prix d’excellence en leadership niveau Or de Collèges et instituts Canada.

Une vision pour le Réseau

Pascal Désilets mettra donc son leadership mobilisateur et sa fine connaissance du secteur de la recherche et de l’innovation au service du Réseau Trans-tech. Il souhaite notamment assurer sa représentation auprès des différents gouvernements et partenaires du secteur industriel, de la recherche et de l’innovation. « Le Réseau a un rôle essentiel à jouer pour que le gouvernement québécois atteigne son objectif de rehausser les investissements en R&D à 3 % du PIB. Nous devons être l’une des pierres d’assise des mesures qui seront déployées pour atteindre cette cible, car les CCTT peuvent véritablement aider les entreprises à s’engager dans des projets de R&D. », explique le nouveau président.

Il se donne aussi pour mandat de promouvoir le Réseau Trans-tech. « S’il est de plus en plus reconnu dans le monde de la recherche, il reste encore beaucoup de travail à faire pour qu’il soit mieux connu du grand public, et surtout des entreprises », expose Pascal Désilets. « De nombreuses PME travaillent déjà en collaboration avec un CCTT tout en ignorant qu’un formidable bassin de ressources se trouve derrière leur partenaire. »

À propos des CCTT et du Réseau Trans-tech

Le Réseau Trans-tech compte plus de 1000 experts techniques et scientifiques dans ses 49 centres à travers le Québec, dont le chiffre d’affaires combiné est de près de 80 M$. Les CCTT ont pour mission d’accompagner les PME dans l’innovation par du soutien technique, du développement technologique, de l’information et de la formation. Les CCTT font le lien entre les cégeps et l’industrie tout en valorisant l’expertise et les infrastructures des maisons d’enseignement. Les entreprises et la communauté académique en tirent des avantages importants.


Publié le 23 janvier 2015, dans la catégorie École nationale d’aérotechnique