École nationale d’aérotechnique

Le journaliste Jean-François Lépine rencontre les étudiants de l’École nationale d’aérotechnique

 Le journaliste Jean-François Lépine rencontre les étudiants  de l’École nationale d’aérotechnique

Près de 150 étudiants et membres du personnel de l’École nationale d’aérotechnique (ÉNA) ont assisté, le mercredi 26 novembre dernier, à la conférence de Jean-François Lépine « Le monde en 2015 - Un portrait de la planète aujourd’hui ». Le journaliste et ex-animateur de l’émission Une heure sur Terre à Radio-Canada, y a dressé un portrait du monde actuel en perpétuel changement, des défis et des opportunités qui attendent les jeunes. Invité par M. Michel Michaud, professeur au département de Techniques de génie aérospatial, M. Lépine a incité à plusieurs reprises les jeunes à s’ouvrir sur ce monde en transformation.

Les étudiants des trois programmes techniques exclusifs en Maintenance d’aéronefs, Avionique et Génie aérospatial, ont pu réaliser que la montée des pays émergents, surtout celle de la Chine qui comptera près de 250 aéroports en 2020, viendra modifier le paysage québécois, incluant le domaine de l’aérospatiale. Rappelons que Montréal est la 2e capitale mondiale en termes de densité d’emplois dans ce secteur qui emploie plus de 55 000 travailleurs. Selon M. Lépine, les connaissances techniques et la créativité des Québécois pourraient devenir des atouts importants dans ce monde interdépendant. Il est donc, selon lui, important de continuer à miser sur l’éducation de notre jeunesse « Le monde bouge vite! On enseigne à des jeunes qui utiliseront des technologies qu’on ne connait pas pour résoudre des problèmes qu’on ne connait pas », a déclaré le journaliste.

Un public particulièrement intéressé

Les questions furent nombreuses et le journaliste mentionnait, après la conférence, que l’intérêt et la présence des étudiants de l’ÉNA étaient parmi les plus dynamiques qu’il avait vécu. La politique actuelle au Québec sur l’éducation, le manque d’intérêt des jeunes envers la politique, les guerres à travers le monde, l’environnement, l’iniquité entre les riches et les pauvres, et bien d’autres sujets ont été discutés pendant la période de questions qui fut presque aussi longue que la conférence elle-même.


Publié le 4 décembre 2014, dans la catégorie École nationale d’aérotechnique