École nationale d’aérotechnique

L’ÉNA réunit ses passionnés dans une grande fête de clôture de son 50e anniversaire

 L’ÉNA réunit ses passionnés dans une grande fête de clôture  de son 50e anniversaire

Plus de 700 personnes ont participé à la grande fête de clôturedu 50e anniversaire de l’École nationale d’aérotechnique (ÉNA) qui se déroulait dans les hangars de l’École le 22 mai dernier. L’événement grandiose a rassemblé des diplômés, des étudiants ainsi que des employés actuels et anciens de l’ÉNA et du cégep Édouard-Montpetit. Cette soirée réunissant de fiers représentants du secteur de l’aérospatiale au Québec, qu’ils viennent du programme d’Avionique, de Maintenance d’aéronefs, ou de Techniques de génie aérospatial, ils ont tous une passion commune pour ce milieu stimulant et un fort attachement pour cette École unique.

Des festivités nombreuses et variées

Des discours inspirants ont été livrés par différents acteurs du milieu, dont le directeur général du Cégep, Serge Brasset, un diplômé, un étudiant actuel et un professeur. Les applaudissements ont été nombreux pour l’invité spécial de la soirée le commandant Robert Piché.  Les professeurs Carl Garneau et Paul Boudreau ont profité de l’occasion pour parler de la grande aventure du RV-6, un avion construit par des professeurs et des étudiants de l’École, qui traversera le Québec du 30 mai au 6 juin prochain à la rencontre des futurs étudiants de l’Automne 2015. Les participants ont d’ailleurs pu assister au décollage de l’avion en direct du tarmac de l’ÉNA.

La soirée a aussi été agrémentée d’une prestation des « Mûrs du son », un groupe musical formé d’employés du Cégep, et d’un méchoui. Les invités avaient également l’occasion de visiter une exposition historique spéciale où ils pouvaient retrouver plusieurs de leurs réalisations passées, des photos d’époque, des objets historiques, des outils et pièces typiques et même les mosaïques des photos des finissants de chacune des années.

Fort sentiment d’appartenance envers l’École et ses membres

« Ce qui m’a le plus frappé, c’est la fierté des gens que j’ai croisés, leur passion pour leur travail et leur amour pour l’École. » Ces paroles du commandant Robert Piché illustrent bien les sentiments d’appartenance et de fierté qu’ont démontrés les participants tout au long de la soirée. Le directeur général M. Brasset a d’ailleurs invité les membres de plusieurs cohortes d’étudiants – depuis  les débuts de l’ÉNA dans les années soixante jusqu’à aujourd’hui – à se lever à tour de rôle dans la salle, donnant un caractère historique à l’événement.

« L’ÉNA est la plus importante école d’aérotechnique en Amérique du Nord. C’est près de 10 000 techniciens issus des programmes de DEC et d’AEC et des dizaines de milliers de travailleurs que nous avons formés en entreprise. L’ÉNA, c’est des centaines d’employés qui ont partagé leur passion et leur savoir. L’ÉNA, c’est nous tous. L’ÉNA, c’est 50 ans d’aéropassion! », a conclu M. Brasset au terme de son discours.


Publié le 1 juin 2015, dans la catégorie École nationale d’aérotechnique