École nationale d’aérotechnique

L’École nationale d’aérotechnique remporte deux appels d’offre des Forces armées canadiennes

 L’École nationale d’aérotechnique remporte deux appels d’offre   des Forces armées canadiennes

C’est avec fierté que l’École nationale d’aérotechnique (ÉNA) offre depuis le 17 janvier 2017 les programmes Réparation de structures d’aéronefs (ACS*) et Technicien en maintenance (AVN*) destinés à former la relève spécialisée des Forces armées canadiennes (FAC). L’obtention de ces contrats d’envergure confère ainsi à l’ÉNA le titre de fournisseur officiel des Forces armées canadiennes pour ces deux formations jusqu’en 2019. 

Le programme ACS, s’échelonnant sur 11 mois, et celui d’AVN d’une durée de six mois, mèneront à l’obtention d’un diplôme spécifique reconnu par les Forces armées canadiennes. Offertes à temps plein à raison de 35 heures semaines, ces formations seront disponibles en anglais et en français. Du 16 janvier jusqu’à l’été 2017, l’ÉNA accueillera six cohortes de 16 étudiants (quatre pour l’ACS et deux pour l’AVN). D’autres groupes devraient s’ajouter jusqu’en 2019.

« Parmi tous les établissements d’enseignement soumissionnaires au Canada, l’équipe de l’ÉNA s’est démarquée entre autres par son expertise, son expérience avec les programmes militaires et son service à la clientèle hors pair. » affirme Mme Aude Clotteau, directrice de la formation continue et des services aux entreprises (FCSAE) de l’ÉNA.

L’équipe de la formation continue aura disposé d’un mois et demi pour mettre en place les deux formations en vue d’accueillir les premières cohortes d’étudiants dès janvier 2017. « Du développement des contenus de cours, en passant par la commande du matériel pédagogique ainsi que le partage des locaux et des hangars pour la tenue des cours, tous ont fait preuve d’un esprit d’équipe et de collaboration digne de mention. », indique Geneviève Dalcourt, directrice adjointe à la FCSAE. Le plus grand défi a été sans contredit de recruter en peu de temps une équipe de formateurs chevronnés et d’experts constituée d’ex-militaires, de représentants de Transport Canada et d’anciens diplômés de l’ÉNA. »


Publié le 24 février 2017, dans la catégorie École nationale d’aérotechnique