École nationale d’aérotechnique

Festival intercollégial de courts-métrages De l’âme à l’écran Un étudiant de l’ÉNA remporte le prix du montage

Pour son film Tempus, Icare Girard, étudiant en Techniques d’avionique à l’École nationale d’aérotechnique (ÉNA), a remporté le prix du montage au Festival intercollégial de courts-métrages « De l’âme à l’écran », qui avait lieu au cégep de Jonquière, du 18 au 20 mars 2016.

Pour le cinéaste amateur, qui réalisait son premier film, c’est une grande fierté de voir toutes ces heures de travail récompensées. Le jury a, entre autres, souligné la fluidité du film et l’assemblage des différents univers. « Avant chaque séquence de montage, je me mettais dans l’ambiance. Par exemple, pour faire ressortir la nostalgie, je suis allé faire un tour devant ma maison d’enfance », raconte Icare.

L’histoire de Tempus

Tempus fait appel à l’imaginaire des gens alors que survient un événement imprévu. « La lumière met 8 minutes pour se rendre jusqu’à la terre. Le soleil s’éteint. Il reste 8 minutes de lumière. Que feriez-vous? »; c’est ainsi que le jeune cinéaste décrit le fil conducteur de son film. À travers plusieurs personnages, le réalisateur présente 8 univers différents : l'art, la famille, le corps, le sport, la nature, la danse, la liberté et le vol.

Inspiré d’une pièce de théâtre d’Amanda Montmeny-Huot, étudiante au collège Montmorency, Tempus est né à l’été 2015. « Le délai était court, mais c’était l’été pour le faire. Je le sentais. C’était maintenant ou jamais », partage le jeune réalisateur. Après des mois de travail, il peut dire mission accomplie! Le film plaît et le pari de travailler avec des acteurs amateurs est gagné.

L’apprentissage derrière le film

La réalisation du film a été tout un apprentissage pour le jeune étudiant qui y a mis ses « tripes » dans ce projet. Il a fallu croire en soi. « Beaucoup de personnes y ont investi des heures. Il faut donc assumer le résultat final, mentionne Icare. Ça donne le vertige, mais ça fait grandir. » Le plaisir était là, et c’est essentiel.

Icare a su conjuguer ses études et le film. « Le cinéma, c’était mon deuxième programme », a-t-il confié, sourire aux lèvres. « Je vois l’aviation et le cinéma comme deux mondes parallèles… des mondes qui peuvent te mener loin. » Peut-on parler de prédiction quand on étudie en avionique, que l’on s’appelle Icare et que l’on réalise un film sur le soleil?

Tempus présenté à Montréal

Tempus sera présenté, le dimanche 1er mai 2016, à 15 h, à la salle Ô Patro Vys, à Montréal, à l’occasion de l’événement intitulé « L’expérience Tempus ». En plus de la projection du film, le public pourra assister à une présentation de la pièce de théâtre qui a inspiré le film, à un échange avec le réalisateur et obtenir les secrets du tournage. Entrée : 5 $.

Dans quelques semaines, le film sera également disponible en ligne sur le Vimeo du Festival intercollégial De l’âme à l’écran.


Publié le 30 mars 2016, dans la catégorie École nationale d’aérotechnique