Les écoles nationales du québecLes écoles nationales du Québec

Le Québec compte cinq écoles nationales dont le regroupement est reconnu par le ministère de l'Éducation du Québec. À l'origine, ces écoles, centres de formation et institut étaient des établissements d'enseignement spécialisé indépendants. Ils ont été intégrés à différents cégeps dans les années soixante-dix et ont formé un regroupement en 1988.

Les écoles nationales du Québec offrent des formations techniques de haut niveau dans des spécialités exclusives.

Administration et pédagogie

Les écoles nationales du Québec possèdent des caractéristiques qui les distinguent des autres établissements du réseau collégial. Sur les plans administratif et pédagogique, les écoles nationales ont développé des structures adaptées à leurs besoins spécifiques. Pour remplir leur mission adéquatement, elles doivent compter sur des immobilisations et des ressources considérables comparativement aux autres programmes techniques des cégeps. C'est ce qui explique que les programmes qu'elles offrent soient exclusifs. Aussi, la diversité des formations proposées transcende souvent les ordres d'enseignement établis (secondaire, collégial et universitaire).

Bien que les écoles nationales soient rattachées à un cégep, elles œuvrent toutes dans des campus distincts qui leur assurent l'organisation matérielle dont elles ont besoin. Ces maisons d'enseignement, uniques au Québec, ont un mode de financement inspiré des collèges mais établi sur mesure pour tenir compte des exigences de leur mission exclusive.

Une expertise reconnue

Les écoles nationales ont développé, chacune dans son champ d'activités, une expertise précieuse pour l'ensemble du Québec. Leur collaboration avec l'industrie et les leaders régionaux a permis de mettre sur pied des systèmes d'enseignement coopératifs, des programmes de stage en entreprise et des activités de perfectionnement pour les enseignants. Aussi, une bonne part de la modernisation des équipements s'effectue par le don ou le prêt de matériel. Les écoles peuvent ainsi offrir une formation de pointe.

En partenariat avec l'industrie

Chaque école intervient à sa façon dans le transfert de technologie et a développé des services de formation continue qu'elle met à la disposition du secteur industriel qui lui est propre. Chacune entretient des liens fonctionnels avec le monde du travail; la plupart d'entre elles possèdent, pour les guider dans leur développement, un comité ou un conseil consultatif formé surtout de représentants de l'industrie, mais aussi du milieu de l'éducation et de différents ministères. En général, le contenu des programmes d'enseignement doit non seulement satisfaire les exigences du ministère de l'Éducation du Québec, mais également rencontrer des standards dictés par des ententes canadiennes et internationales.

Sur la scène internationale

Une autre particularité de ces écoles est leur rayonnement sur la scène internationale qui se manifeste à la fois au niveau de la formation et du soutien qu'elles apportent aux pays qui désirent implanter des formules parentes du modèle québécois unique en son genre.